Femme stressée à cause du travail frosisant du papier devant son ordinateur

Le stress au travail : bombe à retardement

Pressé ? En résumé : Pressé ?
En résumé :
8 minutes

• Identifier le stress en milieu professionnel pour savoir si c’est bien ce dont il s’agit
• En cas de doutes, de stress chroniques ou de dépression, vous devez aller consulter votre médecin. Lui seul est en mesure de diagnostiquer un éventuel burn-out ou syndrome d’épuisement professionnel.
• Apprenez à gérer votre stress : des plantes comme la valériane ou encore des plantes adaptogènes comme la rhodiola peuvent aider

Vous pensez à quelqu’un de votre entourage stressé par le travail ? Ne le laissez pas seul dans son coin, partagez cet article en cliquant juste ici
Je souhaite le/la réconforter

Vous êtes stressé au travail ?

Je ressens cet état insupportable de plus en plus présent autour de moi.

David, par exemple. Intelligent, force de proposition et polyvalent. Il adore son métier. Mais dès qu’il m’en parle, c’est limite si ce n’est pas moi qui me ronge les ongles. Il pense à se reconvertir toutes les semaines.

Quant à Claire, excellente freelance, se retrouve devant son écran parfois paralysée par les échéances.

Enfin, Harry évoque la relation toxique qu’il entretient avec son supérieur hiérarchique qui ne semble pas vraiment l’écouter… Il s’investit beaucoup trop et se met en danger : très motivé, il est constamment stressé et jamais satisfait, se mêle alors la peur d’échouer à une frustration malgré de bons résultats.

Cela vous rappelle quelqu’un ? Vous n’êtes pas seul !

Une étude sur plus de 30 000 salariés montre qu’en France, 24 % d’entre eux se révèlent stressés1.

Cet état de choc est à l’origine de nombreux problèmes de santé. Les femmes demeurent les plus touchées. Par ailleurs, 30 % des collaborateurs n’osent pas avouer leur mal-être au boulot, ne se sentant pas assez en confiance. Seuls un peu plus de 10 % dépassent leurs limites en informant les ressources humaines de leur état anxiogène.

Le stress dans la vie professionnelle ne se prend pas à la légère. De plus en plus de personnes pensent fuir le problème avec le recours croissant au télétravail, mais cela n’est qu’une détérioration supplémentaire pour beaucoup.

Selon son intensité, manquer de sérénité engendre des problèmes de santé plus ou moins graves. Lorsque le cortisol (hormone du stress) augmente, celle-ci s’attaque à votre santé. Nous avons certes tous besoin de cette hormone, mais si vous êtes tous les jours sous pression au travail, cela va impacter de nombreux processus physiologiques. Les causes et conséquences du stress peuvent être multiples et complexes, d’où l’importance d’agir sans plus tarder.

Vous vous reconnaissez tout à fait à la lecture de ces lignes ? Ou pensez à quelqu’un de votre entourage ? Continuez de lire cet article pour en savoir plus sur l’impact de ce sentiment néfaste, mais aussi sur la gestion du stress au travail. N’ayez pas peur, on vous dit tout pour vous aider au mieux à dépasser cette mauvaise période.

Reconnaître le stress au travail

Il paraît important de savoir identifier les facteurs de stress au travail, mais surtout de comprendre les signaux envoyés par votre corps.

• Difficultés à trouver le sommeil, voire insomnies. Vous êtes épuisé, mais vous n’arrivez pas à trouver Morphée. Vous songez à vous tourner vers les somnifères, car vous n’en pouvez plus d’enchaîner les séries télé.
• Perte d’appétit avec ou sans troubles de la digestion. Vous aviez l’habitude d’aller à la selle à heures fixes, mais ce n’est plus qu’un lointain souvenir. Vous devez jongler entre la constipation et la diarrhée.
• Maux musculaires (le fameux « en avoir plein le dos »), souvent accompagnés de douleurs articulaires. Vous avez l’impression de souffler vos 90 bougies ou d’effectuer le Tour de France… Il serait plus facile de dire là où vous n’avez pas mal, tant votre corps vous fait souffrir.

Et si cela est dû à une anxiété professionnelle ?

Le stress professionnel se montre comme le résultat d’un manque d’harmonie entre la façon dont une personne visualise ses responsabilités et la perception qu’elle a de ses propres compétences.

Ressenti par certaines personnes comme du « bon stress », nombreuses sont celles qui le décrivent comme un élément perturbateur.

Vous recevez trop d’emails

Femme nerveuse à cause du travail à son bureau, se tenant la tête dans ses mains, devant son ordinateur portable

Vous n’en pouvez plus. Votre boîte mail va littéralement exploser.

Votre patron est un challenger dans l’âme ou il semble avoir peur que vous puissiez vous ennuyer une minute ? Vous êtes toujours celui sur qui tout le monde peut compter ? Vous ne savez plus par où commencer…

Pourtant, vous connaissez votre boulot par cœur. Mais trop, c’est trop. La simple vision des mails qui attendent impatiemment d’être ouverts, vous filent des maux de ventre comparables à ceux du soir du réveillon.
Si cela peut (ou pas ?) vous rassurer, sachez que 72 % des employés ont le même sentiment que vous.

Vous manquez de temps

Travailler avec l’envie de bien faire et une grande motivation, c’est bien ! Mais certains responsables ou clients oublient qu’une journée de travail équivaut à environ 8 heures, où vous êtes censé prendre des pauses et déjeuner.

Je vous comprends.

Vous n’êtes pas un robot. Mais comme 62 % des salariés, vous devez faire face à des contraintes de temps. Clairement, vous êtes bien moins efficaces avec ces attentes qui pèsent sur vos épaules.

Vous êtes largué

Vous n’êtes pas bête. Mais vous êtes tendu comme une slackline (pratique sportive s’apparentant au funambulisme avec une gigantesque sangle élastique). Peut-être parce que personne ne vous demande votre point de vue sur la façon d’organiser votre propre travail ? Ou encore parce que vos supérieurs sont aussi aimables qu’une porte de prison ? Ou bien parce que votre boulot ne vous donne aucune satisfaction et que vos tâches sont chronophages ?

Pour couronner le tout, il est à parier que votre entourage ne vous comprend pas, sous prétexte qu’il faut bien payer les factures. Mais pouvez-vous vivre comme ça toute une vie ? Bref, sachant qu’on passe beaucoup de temps au travail, compliqué d’y voir clair !

Est-ce votre vie professionnelle qui demeure la cause de votre mal-être ? Ou êtes-vous au bord du burn-out à cause de votre vie personnelle, qui se traduit par un manque d’adaptation au travail ?

Vous pensez à quelqu’un de votre entourage stressé par le travail ? Ne le laissez pas seul dans son coin, partagez cet article en cliquant juste ici

Je souhaite le/la réconforter

Identification du stress en milieu professionnel

Le stress au travail peut changer votre perception globale, vous pousser à développer des manifestations dépressives (comme 29 % des salariés interrogés) et même vous créer un trouble anxieux dans 16 % des cas.

Sachez que le stress dans le milieu professionnel s’identifie facilement.

Vous avez la boule au ventre

Tous les matins (et parfois le soir en rentrant du travail), vos intestins se contorsionnent dans tous les sens, vous causant d’atroces douleurs.

Il peut même s’avérer que vous ayez arrêté le café pour la tisane à la camomille, mais rien n’y fait, vos boyaux vous font la guerre. Sachant que le ventre se définit ; pour de nombreux scientifiques, ce que l’on appelle le deuxième cerveau, ceci donne matière à réfléchir…

Étrangement, vous vous sentez bien le week-end et pendant les vacances.

Vous avez envie de pleurer

Cette réaction peut se manifester tous les jours ou surtout avant des moments importants, comme les réunions. Vous avez du mal à vous contrôler et à fermer les vannes, même si vous réalisez que vous ne vivez pas dans le moment présent, mais dans le futur.

Votre cerveau imagine (de façon consciente ou inconsciente) des scénarios stressants qui vous plongent dans cet état dépressif. Les larmes vous montent aux yeux pour de « petites choses » comme une simple remarque ou lorsque vous devez faire face à un débordement du travail jusqu’à la maison.

En dehors du travail, rien de ceci ne se produit.

Vous avez l’impression d’être hypocondriaque

Objectivement, tout semble aller bien.

Les collègues sont à leurs postes, l’atmosphère semble identique à celle de tous les jours. Et pourtant, votre corps (et plus précisément votre cerveau) semble vouloir vous pousser à fuir le bureau.

Vous avez la migraine, des douleurs intercostales, vous êtes subitement fatigué, vous pouvez même faire des crises d’angoisse. Votre esprit et votre corps vous passent un message : sors d’ici tout de suite !

Si vous rentrez chez vous ou que vous êtes en repos, tout va bien. D’ailleurs, il se peut que votre médecin vous ait déjà rassuré à ce sujet, avec des examens tout à fait normaux.

Les conséquences du stress étant dévastateur pour la santé, ne le laissez pas s’installer et trouver rapidement des solutions.

Comment gérer son stress au travail

Zoom sur les mains d'un homme qui médite au travail pour se relaxer

De véritables solutions naturelles s’offrent à vous pour vous aider à gérer l’angoisse dans le milieu professionnel lors des premiers inconforts. Je rappelle qu’en cas de doutes, de stress chroniques ou de dépression, vous devez aller consulter votre médecin. Lui seul est en mesure de diagnostiquer un éventuel burn-out ou syndrome d’épuisement professionnel.

Améliorer votre mieux-être est bénéfique à tous les niveaux, notamment pour apprendre à mieux gérer les conflits internes et externes, mais aussi pour savoir comment instaurer une véritable communication entre vous, vos collègues, vos clients ou vos supérieurs.

Réalisez un travail sur vous-même

Vous n’êtes pas le coupable dans l’histoire. Peu importe le pourquoi du comment votre être manque d’harmonie, l’introspection vous fera le plus grand bien.

Apprenez à identifier vos besoins, vos envies, vos attentes et vos exigences dans le cadre pro. Connaissez-vous pour comprendre quand et pourquoi le stress surgit dès vous vous dirigez vers votre bureau.

Exprimez votre mal-être

Au lieu de somatiser à vous en rendre malade, osez dire tout haut ce qui vous contrarie et libérez-vous de ces émotions néfastes. Vous pensez que votre patron ne va rien vouloir entendre et que cette déclaration va vous faire renvoyer ? Il est dans l’intérêt d’une entreprise d’être au courant de l’état physique et mental de ses employés.

Pensez-vous que votre société a envie de risquer un arrêt de travail pour dépression, et de chercher une personne pour vous remplacer ? Croyez-vous que les ressources humaines ne vont pas explorer toutes les solutions afin d’éviter de perdre des moyens ? Remarquez d’ailleurs, que de plus en plus d’entreprises à travers le monde installent des salles de repos ludiques ou encore des coins réservés à la sieste. N’attendez plus, mettez cartes sur table.

Prenez soin de vous

Préférez la qualité à la quantité. Trouvez quelques minutes par jour pour vous écouter et vous dorloter. Essayez la cohérence cardiaque, la méditation, ou toute autre discipline qui vous plaira. Les buts de ces instants de lâcher prise sont de favoriser la conscience et le contrôle de soi, mais aussi la conscience sociale et la gestion des relations. Concrètement, en développant votre intelligence émotionnelle, vous serez naturellement plus à même de trouver les solutions appropriées aux situations vécues au travail. Ne soyez pas réfractaire, être en accord avec soi-même est la clé de votre bonheur.

Pensez aux ingrédients de santé naturels

De nombreux actifs naturels sont de véritables coups de pouce lors des premiers inconforts. Ils vous permettent de gérer le stress naturellement avant que cela ne dégénère. Les plus efficaces sont l’aubépine, ou encore les plantes adaptogènes, comme la rhodiola.

Cette combinaison secrète vous garantie de trouver à la fois de l’énergie la journée et un sommeil de qualité le soir. Je vous l’assure.

Voici comment les prendre pour ce type de besoin

Conclusion

Vous savez maintenant pourquoi il ne faut pas laisser le stress gagner du terrain au travail, mais aussi comment y remédier rapidement. Préservez votre santé, votre vie professionnelle et personnelle des dégâts du stress.

Vous pensez à quelqu’un de votre entourage stressé par le travail ? Ne le laissez pas seul dans son coin, partagez cet article en cliquant juste ici

Je souhaite le/la réconforter

Ne restez jamais seul face au stress professionnel

Vous pensez à quelqu’un de votre entourage stressé par le travail ? Ne le laissez pas seul dans son coin, partagez cet article en cliquant juste ici
Je souhaite le/la réconforter
Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prenez en main votre santé

Rejoignez la communauté et recevez nos nouveautés tous les 15 jours par email