Cette femme qui éternue dans son muchoir semble avoir des défenses naturelles faibles

Que se cache-t-il derrière des défenses immunitaires faibles ?

Pressé ? En résumé : Pressé ?
En résumé :
9 minutes
  • Le système immunitaire est dépendant de plusieurs facteurs, intrinsèques ou liés à l’environnement.
  • Une bonne hygiène de vie est nécessaire pour éviter un déficit immunitaire.
  • L’alimentation, l’hydratation et le sommeil sont les facteurs les plus importants à surveiller.
Des informations exclusives sur Youtube Vous voulez des informations vérifiées et claires sur les meilleurs ingrédients de santé naturels ? Rejoignez la chaîne Youtube Nutrastream, c'est par ici, cliquez à droite et on se retrouve sur Youtube
Je vous rejoins

Vous avez l’impression que tout votre corps est fragile et vous vous sentez parfois fatigué ?

Et comme moi, vous sentez que le moindre microbe qui passe à côté de vous ne vous rate pas !

Je vous comprends.

Mais mieux que cela, en déchiffrant les raisons de votre immunité faible, vous pouvez faire quelque chose.

Bonne nouvelle, non ?

Certaines périodes de l’année comme la rentrée scolaire, les inter-saisons (comme le printemps ou l’automne) ou les périodes intenses (comme les fêtes) peuvent entraîner une baisse d’activité de notre système immunitaire.

Le cercle vicieux commence, alternant fatigue et petites maladies du quotidien. Hé oui, l’affaiblissement de vos défenses naturelles s’accompagne le plus souvent d’une fatigue inexpliquée…
Inexpliquée ?

Et justement, si on vous expliquait pourquoi vos défenses naturelles peuvent s’atténuer et quoi faire ?

Les causes génétiques d’un déficit immunitaire

Je vais vous rappeler quelque chose d’essentiel.

Face à l’immunité, nous ne sommes pas égaux.

D’abord, sur le plan de la génétique. Nous héritons d’un bagage (nos gènes) qui nous donne plus ou moins de capacités à résister et se défendre face à des infections de quel ordre que ce soit.

Ce peut être des bactéries, des virus ou des champignons (les mycoses).

Pas très ragoûtant, n’est-ce pas ?

D’ailleurs, dans votre entourage, vous le remarquez. Les individus s’avèrent plus ou moins sensibles aux inconforts du quotidien.

Laissez-moi vous dire que je dors la fenêtre ouverte toute la nuit même en hiver, et je n’attrape pas froid. Alors que mon conjoint est constamment enrhumé (le pauvre !).

Mon frère ne passe pas un hiver sans passer par la case gastro, quant à ma sœur, elle est pour sa part plus sensible à d’autres virus.
Chacun son patrimoine génétique. Chacun son « patrimoine immunitaire ».

Ensuite, on retrouve l’âge. Notre génétique influence aussi notre vieillissement.

C’est-à-dire que nous ne vieillissons pas à la même vitesse, ni de la même façon. Ça vous aviez déjà dû le remarquer.

Voici un exemple visuel : certaines personnes ne présentent quasiment pas de signes de l’âge (rides, taches etc), alors que d’autres paraissent dix ans de plus passés 30 ans.

Revenons à l’immunité.

Saviez-vous qu’il faut agir le plus tôt possible et qu’il n’est jamais trop tard ? Le fonctionnement du système immunitaire est différent à chaque âge.

Généralement, plus on vieillit, plus le système immunitaire s’affaiblit et plus sa sensibilité aux infections augmente.

Pour les personnes âgées, c’est encore plus marqué.
Car leur appétit s’amenuise et leur alimentation est moins variée. Ceci s’accompagne donc d’une raréfaction de la flore intestinale, essentielle dans la défense du corps. Le système immunitaire devient déficient.

Alors n’attendez pas l’âge de la retraite pour prendre votre santé en main.
C’est maintenant que vous pouvez commencer, en comprenant ce qui cause une baisse du système immunitaire.
Celles sur lesquelles vous pourrez agir.
(Attention, spoiler : cela vous permettra ensuite de renforcer votre immunité)

Alimentation et déshydratation : premières causes d’un système immunitaire affaibli

Laissez-moi vous énoncer quelques faits, qui peuvent vous sembler des évidences.
Là, je vous parle de votre alimentation.

Le délicieux burger du coin de la rue est votre valeur refuge préférée ?
L’apéro en happy hour avec les collègues vous est indispensable ?
Ou alors vous déjeunez (un sandwich et une barre chocolatée) sur le pouce devant votre ordinateur ?

Sachez qu’une alimentation déséquilibrée, que ce soit en termes de quantité ou de qualité, est la cause d’une réponse immunitaire diminuée la plus fréquente.

De fait, une alimentation pauvre en micronutriments entraîne une carence en vitamines et en minéraux que l’on observe de plus en plus souvent. C’est ainsi le cas dans les pays industrialisés.

Oubliez la « junk food », la « street food » dont la popularité a odieusement participé à ce phénomène !

Et oui, cela semble paradoxal.

Mais si la malnutrition est courante dans certains pays en voie de développement, la « dénutrition » elle, s’observe chez les populations qui mangent mal.

Dommage, non ?

Une mauvaise alimentation entraîne un vieillissement accéléré de l’immunité. Ceci provoquant une réduction de la prolifération des lymphocytes T (cellules spécifiques du système immunitaire).

Et hop ! Vous devenez plus vulnérables aux infections.

Allons plus loin maintenant… car c’est encore plus important.

La déshydratation est également un facteur sérieux à prendre en compte. Si vous vous souvenez bien, l’eau est l’élément principal qui compose notre organisme.

L’eau permet de faire circuler les messagers chimiques, à l’instar de nos fameuses molécules impliquées dans nos défenses immunitaires.

Comme celles-ci aident les organes de notre corps à réagir rapidement, boire se révèle vital !

Cela semble une évidence, mais je vous assure avoir pu observer autour de moi une grande majorité de personnes ne buvant même pas 1 litre d’eau par jour. Et un verre de jus de fruit n’est pas un verre d’eau, je vous ai vu !

Des informations exclusives sur Youtube

Vous voulez des informations vérifiées et claires sur les meilleurs ingrédients de santé naturels pour votre santé, dont votre immunité ? Rejoignez la chaîne Youtube Nutrastream, c’est par ici, cliquez juste en dessous et on se retrouve sur Youtube

Je vous rejoins

Fatigue et manque de sommeil : risque de défenses naturelles atténuées

Vous êtes comme cet femme d'affaires fatiguée dormant dans son bureau ?

« Miroir, mon beau miroir, dis-moi… »

Le miroir au réveil ne trompe pas. Et vous pensez ne pas être le plus beau ou la plus belle ce matin ?

Vos cheveux ont plus d’épis qu’un champ de blé. Votre visage vous semble bouffi et vos yeux luttent pour rester ouverts.
Et ce, malgré vos efforts pour paraître en forme au vu de la journée qui s’annonce.

A cela, s’ajoute une humeur de dogue que la moindre contrariété réveille en sursaut.

Aucun doute.

Mal (ou trop peu) dormir a un impact bien plus négatif sur la santé que nous voulons bien l’admettre !

Laissez-moi vous rappeler que le sommeil est essentiel pour garantir la résistance de l’organisme aux infections. En effet, lorsqu’il en manque, nos cellules produisent moins d’anticorps.

Vous pourrez retrouver d’autres articles que nous avons rédigés pour vous expliquer les conséquences du manque de sommeil sur votre santé.

Alors qu’en est-il des conséquences du manque de sommeil sur votre immunité ? Vous pouvez légitimement penser souffrir d’un système immunitaire faible lorsque :
• votre corps ne veut plus sortir du lit alors que vous avez suffisamment dormi
• la moindre tâche – même insignifiante – devient pénible
• vous vous sentez moralement et/ou physiquement affaibli(e)
• votre mémoire vous fait défaut
• vous avez des vertiges et/ou des nausées sans raison de santé évidente.

L’hygiène de vie : la solution pour une immunité à toute épreuve

Comme dans de nombreuses problématiques de santé, vous l’avez compris, l’hygiène de vie est la solution la plus évidente pour rebooster à la fois votre moral et votre santé.

Outre l’alimentation, l’hydratation et le sommeil, l’autre grande cause d’un déficit immunitaire est notre hygiène de vie.

Cela signifie :
• La sédentarité au contraire d’activités physiques régulières
• Le stress au lieu d’épisodes fréquents de relaxation
• Ou encore certains éléments toxiques (détaillé plus loin).

Bouger et votre immunité vous le rendra

La sédentarité influence votre protection naturelle. Il est important de faire des exercices physiques (pas uniquement dépasser les 8000 pas quotidiens indiqués par votre application préférée).

Ceux-ci contribuent à une bonne santé globale, car ils ont un effet direct sur l’immunité en améliorant notamment la circulation sanguine.

Le sport permet d’augmenter les cellules de l’immunité. Il diminue le risque infectieux !

Bon à savoir :
• Il est recommandé de pratiquer l’équivalent de 30 minutes d’activité physique par jour comme la marche rapide.
• Une pratique sportive régulière et correctement dosée exerce des effets immunostimulants et protecteurs face aux infections.

Attention cependant car l’on observe que les sportifs surentraînés sont plus vulnérables aux agressions microbiennes.

Pourquoi?

Après un entraînement intense, on observe une baisse du taux de lymphocytes et donc moins d’anticorps potentiels en cas d’agressions.

L’hygiène de vie permet aussi d’équilibrer notre moral ! En ce sens, le sport, et l’activité physique en général, vous aide à mieux gérer notre niveau de stress

Agissez sur votre stress

Le stress…

Ce fléau dévastateur pèse de plus en plus dans notre quotidien.

il ne fait aucun doute que le stress chronique a un effet néfaste sur la santé.

Voilà l’explication.

En situation de stress, les glandes surrénales sécrètent du cortisol et le système sympathique, de la noradrénaline. Or ces deux substances participent à diminuer la réponse du système immunitaire.

Et ce n’est pas tout…

Stop aux toxines

Maintenant, passons aux pratiques qui intoxiquent notre corps.

A éviter à tout prix !

Parmi elles :
• tabagisme
• alcool
• sucreries
• ou encore drogues, sous toutes leurs formes, y compris certains médicaments dont les effets secondaires ont une certaine toxicité sur notre organisme.

Il est bien évident que ces éléments ont des effets nocifs sur votre barrière protectrice en l’affaiblissant.
Par exemple, l’exposition tabagique induit un déficit immunitaire qui peut favoriser le développement de phénomènes d’hypersensibilité et de pathologies auto-immunes, auxquelles s’ajoutent des phénomènes inflammatoires locaux.

Voilà une bonne raison d’arrêter de fumer 😉

L’hygiène, facteur primordiale de votre barrière immunologique

Enfin, l’hygiène de vie passe par l’hygiène tout court.

Vous allez me dire que c’est du bon sens.

Lorsque le système immunitaire est ralenti, une blessure, même sans gravité, met du temps à cicatriser, les lésions mettent du temps à se refermer ou s’infectent.

Et si vous développez plus d’allergies que d’habitude, c’est pour la même raison. Pour limiter les allergies, une hygiène nasale quotidienne vous soulagera (simplement un lavage de nez au sérum physiologique).

Pour éviter les infections à répétitions, rien ne vaut des lavages de mains fréquents et des gestes barrières qui vous permettront de ne pas attraper (ni transmettre) les bactéries, virus et champignons qui vous empoisonnent la vie !

La nature à la rescousse de votre système immunitaire

De nombreux ingrédients de santé naturels contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire. Puisqu’ils ne se valent pas tous, en voici quelqu’un uns qui ont démontré leur efficacité :

  • La vitamine D : optez pour la vitamine D3 en la consommant avec des acides gras pour potentialiser son action ;
  • Le zinc, dans une forme assimilable par votre corps (d’origine naturelle ou sous forme bisglycinate par exemple) ;
  • le ginseng, en vous tournant vers l’espèce Panax ginseng, qui bénéficie de solides études cliniques. Plus que les autres espèces de ginseng. Une plante sensationnel.

Vous voulez en savoir plus sur les plantes immuno-stimulatrices ?

Je vous invite à regarder cette vidéo qui évoque le top 4 des meilleures plantes pour vos défenses naturelles, avec des conseils exclusifs pour identifier les meilleurs extraits en un coup d’œil ! Hors de question d’acheter un produit qui ne fonctionne pas !

Conclusion

Pratiquez une activité physique pour booster votre système immunitaire, comme ce joyeux couple qui fait du jogging dans un parc par un après-midi ensoleillé

Pour conclure, si vous associez les conseils suivants :
• dormez bien et suffisamment
• mangez sainement
• bougez, buvez (de l’eau!)
• lavez-vous les mains…
• faites appel aux ingrédients de santé naturels
• prenez soin de vous

Rien ne déréglera plus votre système immunitaire. Si toutefois les symptômes persistent, n’hésitez pas à aller consulter un médecin pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un problème plus grave.

Des informations exclusives sur Youtube

Vous voulez des informations vérifiées et claires sur les meilleurs ingrédients de santé naturels pour votre santé, dont votre immunité ? Rejoignez la chaîne Youtube Nutrastream, c’est par ici, cliquez juste en dessous et on se retrouve sur Youtube

Je vous rejoins

Vous voulez en savoir plus ?

Des informations exclusives sur Youtube Vous voulez des informations vérifiées et claires sur les meilleurs ingrédients de santé naturels ? Rejoignez la chaîne Youtube Nutrastream, c'est par ici, cliquez à droite et on se retrouve sur Youtube
Je vous rejoins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prenez en main votre santé

Rejoignez la communauté et recevez nos nouveautés tous les 15 jours par email