Femme se demandant quels aliments affaiblissent l’immunité, devant son frigo ouvert

6 aliments qui affaiblissent votre système immunitaire

Pressé ? En résumé : Pressé ?
En résumé :
7 minutes
  • L’affaiblissement de notre système immunitaire nous rend vulnérables à toutes sortes de maladies et d’infections.
  • 6 types d’aliments de notre quotidien sont mauvais pour l’immunité s’ils sont consommés avec excès, comme le café, le sel ou encore les graisses saturées.
  • En parallèle, il est possible de booster son immunité avec des ingrédients de santé naturels et en augmentant sa consommation de légumes verts, fruits et fibres.
Votre guide Immunité Je vous explique tout dans votre ebook gratuit « les 8 conseils prouvés pour booster naturellement ses défenses immunitaires ».


+ des conseils exclusifs dans ma newsletter (désinscription à tout moment)

  • Je reçois mon guide immunité et ma newsletter (désinscription à tout moment)

Saviez-vous que des ennemis de votre immunité vous entourent au quotidien ?

Ils sont partout, jusque dans votre assiette.

Et je ne parle pas de micro-organismes indésirables, non.

Notre système immunitaire est notre bouclier contre les virus du quotidien. Vous savez, comme une sorte d’armure qui nous protégerait des agressions extérieures. Malheureusement, pour diverses raisons, cette armure peut se fissurer et cela n’a rien de bon… Je vous explique d’ailleurs ici les causes d’affaiblissement du système immunitaire.

Voici plusieurs symptômes d’une immunité affaiblie :

  • vous tombez régulièrement malade (rhumes, angines, gastro, otites…)
  • vous êtes sujets aux mycoses
  • vous développez des allergies
  • vous vous sentez fatigué…

Lorsque notre système immunitaire fonctionne mal, nous ne sommes plus résistants aux micro-organismes néfastes : nous voilà exposés à un plus grand risque de maladies et d’infections.

Ça ne fait pas vraiment rêver ! Le pire, c’est que l’on connaît tous des personnes autour de nous qui sont concernées par ces désagréments.

Saviez-vous qu’il existe plusieurs types d’aliments qui peuvent nourrir ce cercle vicieux ?

Rappelez-vous, il s’agit de ces ennemis dont je vous parlais plus haut, qui se cachent dans votre assiette.

On se demande beaucoup comment booster le système immunitaire. Pourtant, si vous appliquez ces bons conseils tout en consommant des ingrédients néfastes, vous aurez des difficultés à retrouver la forme. Des chercheurs du National Institutes of Health à Bethesda ont d’ailleurs mis en lumière le fait que l’alimentation occidentale actuelle avait un impact sur notre immunité1.

Rassurez-vous, je ne vais pas vous conseiller d’adopter une alimentation à base d’ingrédients introuvables, pour le bien de votre immunité ?? Mais je vais vous expliquer ce que vous devez éviter de consommer en excès pour protéger votre système immunitaire 🛡.

Boire trop de café est mauvais pour le système immunitaire

Là, vous vous dites peut-être que je raconte n’importe quoi… Car normalement, le café fait partie des boissons qui stimulent notre système immunitaire. D’ailleurs, des scientifiques de l’Université fédérale de Santa Maria, au Brésil, ont découvert que des molécules anti-inflammatoires étaient libérées lorsque les cellules de notre corps étaient exposées à des extraits de café2. Rassurez-vous, je ne vais pas les contredire !

En fait, ce qui est néfaste pour le système immunitaire, c’est l’excès de café et ses conséquences.

Voici pourquoi : chez beaucoup de personnes, consommer trop de caféine entraîne des problèmes de sommeil.

Or, ne pas dormir assez cause une baisse des anticorps et une dégradation des globules blancs. Je vous recommande donc d’éviter la surconsommation de café, particulièrement dans les heures qui précèdent votre coucher.

Mais on est d’accord, une bonne tasse de café chaud le matin, ça fait tellement de bien ??

Manger trop salé nuit à votre immunité

Des chercheurs du CHU de Bonn, en Allemagne, ont très récemment fait une découverte inattendue.

Leur étude a prouvé qu’une alimentation riche en sel appauvrissait les défenses immunitaires antibactériennes3.

L’expérience a été menée sur des souris, mais également des humains (volontaires bien sûr !). Ces derniers ont consommé six grammes de sel en plus par jour et rapidement, ils ont montré des déficiences immunitaires prononcées.

Cette quantité correspond à la teneur en sel de deux repas de restauration rapide.

Je suis comme vous : moi non plus je n’aime pas manger un repas fade, sans sel. Ça tombe bien : il n’est pas question de s’en passer totalement.

Alors quelle quantité de sel est-il recommandé de ne pas dépasser pour ne pas affaiblir son système immunitaire ?

Cinq grammes par jour, pas plus ! C’est ce que les adultes devraient consommer selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cela correspond environ à une cuillère à café rase.

Si vous avez l’habitude d’en consommer plus, réduisez les quantités petit à petit, je vous assure que votre palais va s’y faire.

L’abus de sucre rend vulnérable aux bactéries

Vous n’êtes pas en sucre ! Mais si vous en consommez trop, les bactéries pourraient bien le croire !

Après le sel, je m’attaque au sucre… Enfin, pas totalement, vous allez voir que, comme d’habitude, il faut nuancer.

L’American Journal of Clinical Nutrition4 révèle une étude intéressante.

Après une nuit de jeûne, les chercheurs ont constaté que les personnes ayant avalé 100 g de sucre au réveil manifestaient une baisse des capacités de leurs cellules immunitaires à se défendre contre les bactéries. Ces effets sont apparus 1 à 2 heures après l’ingestion de sucre et certains ont persisté jusqu’à 5 heures après !

Alors qu’est-ce que ça veut dire ?

Faut-il bannir les petits plaisirs sucrés pour avoir un bon système immunitaire ? Non, et tant mieux !

Pot contenant du sucre en morceaux, un aliment mauvais pour le système immunitaire

Il faut simplement éviter la consommation excessive de sucre. Qu’est-ce que j’entends par là ? Chez les femmes, il ne faudrait pas dépasser l’équivalent de 6 cuillères à café par jour et chez les hommes, 9 cuillères à café.

Je vous parle bien évidemment du sucre ajouté, et non du sucre naturellement présent dans les aliments, comme les fruits ou les légumes.

Votre guide Immunité

Il existe aussi des choses à mettre en place au quotidien, pour soutenir votre immunité. Je vous explique tout dans votre guide gratuit « les 8 conseils prouvés pour booster naturellement ses défenses immunitaires ».

  • Je reçois mon guide immunité et ma newsletter (désinscription à tout moment)

Les graisses saturées, ennemies du système immunitaire

Le gras est indispensable à notre alimentation et à notre bonne santé. Mais il existe le « bon gras » et le « mauvais gras », aussi appelé « graisses saturées ».

On trouve surtout les acides gras saturés dans les produits issus des animaux : viande, charcuterie, beurre, crème fraîche, fromage, laitage au lait entier, jaune d’œuf… Ils sont aussi présents dans certaines huiles végétales comme l’huile de palme ou de coprah.

Les chercheurs du National Institutes of Health à Bethesda1 ont relevé le fait que les graisses saturées auraient des effets pro-inflammatoires. Et un état inflammatoire affaiblit notre système immunitaire : il augmente même le risque de cancer.

Pour éviter de diminuer notre immunité, il est donc conseillé d’avoir une consommation raisonnée de graisses saturées.

Pour être plus concret, au quotidien cela signifie : 1 à 2 portions de viande, poisson ou œuf ; une petite portion de beurre ; 2 laitages dont un seul laitage gras (fromage ou laitage au lait entier) ; 150 g de charcuterie par semaine maximum.

Et pour se faire plaisir, de manière occasionnelle, les pâtisseries et viennoiseries. Alors pas de problème pour le croissant du dimanche matin !

Consommer trop de plats industriels affaiblit vos défenses naturelles

Après avoir lu tout ce que je vous ai dit, je pense que vous ne serez pas choqués de voir que je pointe du doigt les plats industriels. Moi aussi, ils me sauvent la vie quand je suis pressé et que je n’ai pas le temps de cuisiner !

Mais ils sont à éviter autant que possible, pour le bon fonctionnement de notre système immunitaire.

Les plats industriels condensent à peu près tout ce que je vous ai cité ci-dessus : excès de sel, surplus du sucre et excédent de graisses saturées mais aussi ingrédients transformés et additifs alimentaires douteux.

Parfois c’est vrai, on gagne un temps fou en se contentant de réchauffer un plat préparé au micro-ondes. Mais je vous déconseille de faire des plats industriels votre alimentation quotidienne, au risque de vous retrouver avec, entre autres, une très mauvaise immunité. Lisez bien les étiquettes, certains peuvent être plus sains que d’autres.

Le lien entre alcool et défenses immunitaires

verres d’alcool représentant une consommation excessive qui nuit à l’immunité

Vous n’êtes pas sans savoir que l’abus d’alcool est dangereux pour votre santé.

Mais saviez-vous que l’alcool fait également partie de ces types d’aliments qui affaiblissent le système immunitaire ? C’est ce qu’ont démontré des chercheurs, dans la revue Alcohol Research5.

Boire trop d’alcool peut ainsi nuire à la capacité du corps à se défendre contre les infections, mais aussi détériorer la récupération après une lésion tissulaire (que cela concerne une lésion cérébrale, musculaire, osseuse…). Les scientifiques ont plus particulièrement fait un lien entre la surconsommation d’alcool et la pneumonie.

Le plus surprenant ?

La consommation d’alcool n’a pas besoin d’être chronique pour avoir des conséquences négatives sur le système immunitaire. La consommation excessive, même si elle n’est pas régulière, impacte fortement votre immunité.

Santé Publique France recommande de ne pas consommer plus de 10 verres standards par semaine et pas plus de 2 verres standards par jour, ainsi que d’avoir des jours dans la semaine sans consommation d’alcool.

Conclusion

Le sucre, le sel et l’alcool sont, vous l’aurez compris, de véritables mercenaires à l’assaut de votre système immunitaire.

Vous l’aurez compris, pour conserver une bonne immunité, tout est une question d’équilibre en termes d’alimentation. Et s’il y a des aliments à éviter, il en existe également d’autres à privilégier pour renforcer son système immunitaire.

Je pense notamment aux légumes verts (épinards, haricots verts, brocolis, artichauts, asperges… il y en a des tas !), à l’ensemble des fruits et à tous les aliments riches en fibres (haricots rouges, lentilles, dattes, pain complet, pâtes complètes…).

Vous pouvez aussi renforcer vos défenses immunitaires grâce à quelques ingrédients de santé, à consommer au bon moment et au bon dosage.

Votre guide Immunité

Il existe aussi des choses à mettre en place au quotidien, pour soutenir votre immunité. Je vous explique tout dans votre guide gratuit « les 8 conseils prouvés pour booster naturellement ses défenses immunitaires ».

  • Je reçois mon guide immunité et ma newsletter (désinscription à tout moment)

Il existe aussi des choses à mettre en place au quotidien, pour soutenir votre immunité et éviter d’attraper les vilains virus qui traînent.

Votre guide Immunité Je vous explique tout dans votre ebook gratuit « les 8 conseils prouvés pour booster naturellement ses défenses immunitaires ».


+ des conseils exclusifs dans ma newsletter (désinscription à tout moment)

  • Je reçois mon guide immunité et ma newsletter (désinscription à tout moment)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 réponses

  1. Bonsoir j ai UN problem de dermatose depuis UN ans et je suis tjr enhrumer constament . J ai besoin d aide pour renforcer mon system immunutaire Merci

Prenez en main votre santé

Rejoignez la communauté et recevez nos nouveautés tous les 15 jours par email